15 février 2011

Les projets developpement passent par l'alphabétisation

L'alphabétisation est une composante indissociable à tout projet de développement. Elle permet aux populations, et plus particulièrement aux femmes, de s'ouvrir vers l'extérieur et d'être moins "ignorantes"des dangers qui les entourent (paludisme, mal nutrition, droit de la femme...). Cet apprentissage permet à ces populations d'apprendre à compter, à écrire et à lire dans le but de créer et de développer leurs activités économiques. De plus, par son caractère ludique, la formation d'alphabétisation permet de sensibiliser... [Lire la suite]
Posté par paulinefada à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 février 2011

Pas le bon bus!!!

Dimanche 23 janvier 2011 à 17h, un ami me conduit à la gare routière « STMB » de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso, pour prendre le bus à destination de Fada N'gourma (ville où je vie). A l'appel des passagers, je monte dans le bus et 5 minutes plus tard nous roulons. Mais rapidement, je m'inquiète. On ne s'arrête pas à la gare de l'Est de Ouagadougou comme d'habitude; le soleil se couche devant moi alors qu'il devrait être derrière, partant en direction de l'est ; et les villes traversées me sont inconnues. Inquiète... [Lire la suite]
Posté par paulinefada à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2011

"PSYYY"

Au Burkina, on utilise le bruit "PSYYYY" pour appeler le serveur dans un maquis (bar) ou un restaurant. Mais moi, je n'ai pas le droit, je vous explique. " Après avoir dégusté une langue de bœuf burkinabé avec un ami dans un maquis, la température devenait fraiche et la fatigue m'envahissait. Rentrer à la maison devenait ma seule préoccupation. J'entrepris donc d'appeler le serveur comme mes amis le font : "PSYYYY". Mais là, mon ami ne s'attarda pas à me dire :- "Ici, les filles n'appellent pas les... [Lire la suite]
Posté par paulinefada à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2011

La poussière

Il était midi, quand j'ai laissé ma moto dans un parking pour aller acheter mes légumes au marché central. Au Burkina Faso, les parkings sont gardés par des enfants ou des jeunes hommes et la place coûte 50F CFA (0,07euros). A mon retour, le jeune sort ma moto sur la voie, se retourne et attrape un chiffon dans le but d'enlever la poussière qui s'était accumulée sur mon véhicule. Mais à l'instant où il s'est retourné vers moi pour essuyer le siège, j'étais déjà assise sur la moto, le pantalon plein de poussière!!! ... [Lire la suite]
Posté par paulinefada à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2011

La route appartient à tout le monde

Vendredi 15 janvier 2011, Sani (le chauffeur de l'A.P.R.G.) quitta Fada N'gourma à 5h pour venir me chercher à Ouagadougou. Mais à peine parti, un âne déboucha sur la route et Sani n'a pu l'éviter. Par conséquent, le par-choque de la voiture fut très abîmé et l'âne est mort sur le goudron. Ici pas d'enclos pour les animaux donc les ânes, les vaches, les cochons, etc., se baladent sur les routes et créaient de nombreux accidents. Sani a du attendre l'arrivée de la gendarmerie pour réaliser le constat et pouvoir rentrée à... [Lire la suite]
Posté par paulinefada à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2011

Conséquences de la crise Ivoirienne

Depuis la crise ivoirienne, un certain nombre de produits ont vu leur prix augmenter en raison des difficultés d'approvisionnement des produits en provenance de la Côte d'Ivoire. Le bois, par exemple, arrive difficilement jusqu'à Fada N'gourma. J'ai commandé depuis 15 jours   une commode et un meuble pour poser mon foyer à gaz, chez un menuisier. Mais jusqu'à présent, ce dernier attend sa commande de bois pour commencer à fabriquer les meubles. D'autres produits ont vu leur prix flamber : la chaise en... [Lire la suite]
Posté par paulinefada à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]