Au Burkina, on utilise le bruit "PSYYYY" pour appeler le serveur dans un maquis (bar) ou un restaurant. Mais moi, je n'ai pas le droit, je vous explique.

" Après avoir dégusté une langue de bœuf burkinabé avec un ami dans un maquis, la température devenait fraiche et la fatigue m'envahissait. Rentrer à la maison devenait ma seule préoccupation. J'entrepris donc d'appeler le serveur comme mes amis le font : "PSYYYY". Mais là, mon ami ne s'attarda pas à me dire :
- "Ici, les filles n'appellent pas les serveurs ainsi.
- Ah bon, et pourquoi ?, rétorquais-je
- "PSYYYY" était avant utilisé pour appeler les filles, c'est pourquoi les filles ne l'utilisent pas."

Donc maintenant, dès que je veux demander quelques choses au serveur, je demande à un ami de l'appeler.